Compte rendu soirée débat de Lyon: « Continuité et renouveau des entreprises familiales lyonnaises »

Conférence Family & Co de Lyon Avril 2018

Fidal Rhône-Alpes, Family & Co et Lazard Frères Gestion ont convié plus d’une cinquantaine de chefs d’entreprise à réfléchir et échanger avec un historien, deux prestigieux témoins, Bruno Lacroix  et Eric Babolat, et un expert sur le sujet de la continuité et du renouveau des entreprises familiales de la grande région lyonnaise.

Cette soirée s’est tenue à Lyon, au dernier étage de l’hôtel Radisson Blu, la fameuse « tour crayon » de Lyon, dans un clin d’œil à la fois à l’histoire et à la modernité de la ville que n’aurait pas renié les intervenants !

Jean-Godefroy Desmazières, Directeur Régional de FIDAL, a ouvert la soirée sur l’importance des témoignages pour enrichir notre expérience et a présenté les intervenants appelés à nourrir ces échanges. Il a ensuite passé la parole à Pierre-Emmanuel Costeux, Dirigeant de Family & Co, chargé de conduire le débat autour de nos différents témoins.

Hervé Joly, Directeur de Recherche au CNRS et spécialiste de l’histoire des entreprises familiales lyonnaises, a d’abord proposé un panorama historique des entreprises familiales lyonnaises depuis la 1ère révolution industrielle. Autour de 4 grands secteurs d’activité (soierie, chimie-pharmacie, construction mécanique et agroalimentaire) et s’appuyant sur de nombreux exemples (parmi lesquels Thuasne, Lumière, Gattefossé, Aguettant, Mérieux, Rivoire & Carret, Aldès, Babolat, Seb…), M. Joly s’est attaché à montrer la capacité d’innovation, la faculté de réinvention, mais aussi la continuité et la souplesse des générations familiales qui se sont succédées à la tête de ces réussites familiales. Bien aidées également par la concentration de compétences et d’entreprises de la région, mais aussi par la présence de banques et de moyens de transports nécessaires au développement économique.

Puis, M. Costeux a interrogé Bruno Lacroix, Dirigeant du Groupe Aldès, et Eric Babolat, Dirigeant de la société éponyme, autour des sujets suivants :

  • en quoi est-ce que le fait d’être en région lyonnaise a joué ou joue un rôle dans la réussite de leurs entreprises ? Nos témoins ont loué la densité industrielle, l’important axe de transports mais aussi la cohérence du tissu économique de la région
  • est-ce que cette région contribue au caractère familial et à la perpétuation du caractère familial de leurs entreprises ? Chacun a pu insister soit sur la tradition familiale locale qui a bien résisté, soit sur la culture de la liberté, du travail mais aussi de la résistance au pouvoir central, n’hésitant pas à citer Nicolas Baverez et son analyse sur Lyon
  • que mettent-ils en place pour renforcer et perpétuer le côté familial de leurs entreprises ? Là encore, chacun a pu décrire concrètement ce qui a été mis en place dans leur famille et leur entreprise, mettant notamment en avant l’importance du choix clair du chef de famille, la nécessité d’anticiper la transmission, mais aussi le travail constant de l’affectio societatis ou encore la concentration du capital autour des actionnaires dits « actifs »
  • ainsi, y aurait-il un héritage « lyonnais » reçu ou à transmettre ? Sur ce point, chaque témoin a pu partager sa vision soit d’un état d’esprit lyonnais plutôt entrepreneurial, soit d’un patronat lyonnais de culture à la fois chrétienne et humaniste, ayant permis par exemple des initiatives comme les allocations familiales (initiées à Grenoble en 1920)
  • enfin, face aux nouveaux enjeux technologiques, sociétaux, environnementaux, est-ce un avantage ou un frein d’être une entreprise familiale lyonnaise ? Nos témoins ont ainsi conclu ces échanges en mettant en avant l’environnement très favorable de la région, que ce soit par la qualité des échanges entre dirigeants, la concentration des savoir-faire dans ses secteurs aussi divers que la chimie-plasturgie, les capteurs connectés, l’industrie 4.0…

Quelques questions sont venues compléter les débats, parmi lesquelles la question de la préparation des enfants avant leur prise de pouvoir dans l’entreprise, mais aussi la question de l’articulation entre les différents organes de gouvernance et enfin une question sur l’importance du pacte social entre entreprises familiales et salariés.

Romain Guitelmacher et Pierre Baillaud, Responsables du bureau de Lazard Frères Gestion à Lyon, ont ensuite conclu le débat en remerciant les témoins et en faisant le parallèle entre ces belles entreprises familiales et l’histoire de Lazard à leurs côtés depuis 150 ans.

Puis les débats et échanges ont continué autour d’un cocktail très réussi, tout en profitant de la vue magnifique sur la ville.

Merci à toutes et à tous pour votre participation à cette belle soirée !

Email
LinkedIn
Print
Lire plus de publications

À propos de nous

Logo de l'entreprise Family & Co, créé en 2004
Graphique des 40 actionnariats accompagnés annuellement
Photo des anciens dirigeants de Family and Co
Infographie des 4000 actionnaires conseillés par Family and Co
Trois bureaux familiaux modernes

Le bilan d’étape

  • C’est notre « rapport de fin de mission », qui évalue (et valorise…) la résolution des problèmes posés, tels que décrits par le diagnostic (qui du coup est mis à jour) …
  • … tout en ouvrant aussi sur les nouveaux enjeux qui restent à aborder ou sur les nouvelles problématiques qui découlent du travail effectué…
  • … afin de garder en mouvement le collectif suite à la démarche.
  • C’est donc bien un « bilan d’étape », dans un processus en mouvement, car ce qui compte c’est la dynamique dans laquelle est placée la famille, pas le fait que Family & Co ait achevé une phase de sa mission !

La synthèse Family & Co

  • Tenant compte à la fois des enjeux identifiés, du contexte d’action et des ressources et contraintes, ce document synthétise les envies des actionnaires, leurs axes de réflexion et dessine les schémas d’organisation utiles pour résoudre ou anticiper d’éventuels problèmes.
  • Il intègre un plan d’action pour permettre à la famille d’approfondir ou concevoir les éléments de projet ou d’organisation qui sont adaptés dans sa situation.

Les entretiens Family & Co

  • Cette analyse complète vise à examiner la situation réelle de l’actionnariat en profondeur, à partir d’un croisement d’entretiens individuels complets et structurés et de moments collectifs
  • Issue d’une expérience de plus de 15 ans auprès des familles, cette grille d’analyse individuelle couvre de façon globale l’ensemble des aspects de la relation entre famille et entreprises, lorsque nombre d’intervenants sur notre marché, issus d’une expertise en particulier, adoptent des prismes techniques plus marqués et se concentrent sur telle ou telle dimension de cette relation.