Agir en actionnaire(s) responsable(s)

Edito Family & Co - Agir en actionnaire responsable

Mais d’abord qu’est-ce qu’un actionnaire responsable ?

L’actionnaire familial pourrait être vu comme un “actionnaire de hasard” : passé la 1ère génération, il n’est généralement actionnaire que parce qu’il est l’héritier d’un(e) entrepreneur(e). Il n’a pas toujours eu a exprimer une motivation ou un projet de devenir actionnaire. Il est actionnaire aux côtés d’autres familiaux, dont certains peuvent être opérationnels, mais pas forcément lui-même, ce qui fait qu’il peut avoir un lien distant avec l’entreprise. 

Ces actionnaires, ensemble, composent un collectif, vu comme l’actionnariat familial, souvent porteur d’une grande diversité (de profils, attentes, patrimoines, etc.). Ce collectif doit trouver le moyen de fonctionner afin de jouer le rôle d’actionnaire de contrôle comme un tout et pas simplement comme un assemblage de parties

Cette position d’actionnaire emporte pour la personne et sa famille quatre dimensions importantes et peut les impacter positivement ou négativement : la dimension familiale ou relationnelle, la dimension patrimoniale, la dimension actionnariale et la dimension opérationnelle. Ne pas s’intéresser à cette position actionnariale peut ainsi s’avérer risqué pour un familial, compte tenu des sujets fondamentaux qu’elle implique et entremêle.

L’actionnaire familial devra donc “endosser” cette position d’actionnaire par une réflexion, une curiosité, un travail et pourquoi pas un parcours initiatique.

Un actionnaire en conscience

Le fait d’agir en actionnaire responsable nous semble passer en premier lieu par cette prise de conscience qui conduit chacun à trouver sa légitimité et à assumer sa responsabilité de jouer son rôle, à titre individuel, aussi bien qu’à titre collectif.

Le collectif des actionnaires familiaux, avec toute la diversité qu’il porte, doit ainsi trouver le bon chemin et la bonne organisation pour fonctionner et jouer son rôle d’actionnaire de contrôle ou de référence. 

Reconnaissant l’héritage reçu, cet actionnaire “en conscience” s’engage donc, a minima, à réfléchir à sa place dans le collectif des actionnaires et à collaborer. Il s’efforce d’équilibrer les intérêts personnels et collectifs pour assurer la pérennité “du tout”.Citation 4 - Agir responsabilité

Responsable vis-à-vis de qui ?

Les actionnaires en “conscience” reconnaissent leur position dans un écosystème de parties prenantes. Cet écosystème se compose bien sûr des autres actionnaires, incluant à la fois les membres de sa famille et, le cas échéant, des branches minoritaires, ainsi que des dirigeants et employés actionnaires. Pour les entreprises cotées, ce cercle s’élargit aux investisseurs professionnels et individuels divers. Bien sûr, le concept de parties prenantes s’étend bien au-delà pour englober tous ceux qui sont impliqués dans le projet de l’entreprise : les employés, les clients, les fournisseurs, les créanciers, les autorités de régulation, les communautés locales et autres associations, les pouvoirs publics… 

Il incombe aux actionnaires de reconnaître, valoriser ces relations et de comprendre que le succès de l’entreprise est étroitement lié à celui de l’ensemble de ces parties prenantesNaturellement, l’actionnariat familial n’est ni outillé, ni structuré de manière à répondre automatiquement à cette responsabilité ni à interagir de manière coordonnée avec l’ensemble de ces acteurs externes. Il doit donc y travailler.

A titre collectif

L’action de l’actionnaire responsable passe par le fait de tenir plusieurs rôles :

  • Dans son rôle juridico-financier, le collectif fait preuve d’exigence et d’une attente quant à la performance de l’entreprise 
  • Il a la charge d’une mission d’établissement de la vision et des valeurs : l’un des rôles les plus fondamentaux de l’actionnariat familial est de définir sa manière de voir le monde et ses attentes, qui vont poser un cadre à la vision à long terme de l’entreprise
  • Il a un rôle d’accompagnement / challenge : au-delà du soutien financier, l’actionnaire responsable apporte sa contribution en challengeant, à sa manière, la direction de l’entreprise. Cela se fait principalement à travers la gouvernance, en influençant les choix stratégiques pour s’assurer que l’entreprise reste alignée sur sa mission et ses objectifs
  • Il doit s’organiser pour jouer ces rôles : pour remplir ces rôles, l’actionnaire responsable doit se doter d’une organisation et d’une structure qui permettent de porter le projet de l’entreprise à long terme. Cela nécessite la formation d’un socle actionnarial solide, offrant un cadre et un support stables pour les autres parties prenantes. Il doit donc se donner les moyens de ses ambitions (ressources dédiées à son rôle, formations).

A titre collectif, la responsabilité passe finalement en premier lieu par le fait d’avoir formulé un projet collectif clair pour pouvoir adopter une organisation adaptée pour le porter et avoir une base de relation claire avec les autres parties prenantes au projet de l’entreprise.

A titre individuel

À titre individuel, l’engagement de l’actionnaire dans l’entreprise familiale se traduit de manière

 concrète à travers plusieurs actions clés :

  • Il vote aux AG, contribuant ainsi aux décisions importantes qui orientent l’avenir de l’entreprise,
  • Il s’assure de « rester dans le rythme » pour jouer son rôle : il s’informe et se forme le cas échéant,
  • L’actionnaire se questionne sur ses raisons personnelles de rester actionnaire, en tenant compte des objectifs qu’il souhaite atteindre. Cela inclut une attention particulière à ses intérêts à long terme et à la manière dont son engagement soutient la vision globale de l’entreprise,
  • Au-delà de son statut d’actionnaire, il peut également assumer des fonctions actives au sein ou à proximité de l’entreprise. Cela peut par exemple inclure des rôles de salarié, de dirigeant, de membre d’un conseil ou de contributeur à la dynamique actionnariale familiale

Citation 5 - Agir actionnaire responsable

Sa responsabilité à titre individuel passe donc par un engagement constant, avec une forme de proactivité, avec la conscience de son inscription dans le collectif. Il doit distinguer, parmi ses aspirations personnelles, entre celles qui doivent selon lui relever du projet collectif et celle qu’il doit porter à titre individuel et déterminer ainsi son niveau d’engagement dans l’aventure familiale.

 

L’actionnariat familial : un actionnaire bien spécifique !

L’actionnaire responsable possède une vision claire de l’avenir qu’il souhaite pour l’entreprise, contribuant à un collectif familial dynamique où les membres se connaissent, se comprennent, partagent une direction commune et agissent par leur vote et le choix des dirigeants (et administrateurs) qui guideront l’entreprise selon un cadre défini.

Toute cette organisation ne peut pas rester statique ; elle doit évoluer constamment avec le temps et au fil des générations. Ainsi le projet des actionnaires est régulièrement interrogé et adapté. En respectant les cadres légaux et fiscaux, et en participant activement à la vie de l’entreprise, les actionnaires familiaux sont en mouvement au service de la pérennité de leur projet, entre fidélité aux racines et adaptation aux défis futurs.

 

Pour aller plus loin : 

Email
LinkedIn
Print
Lire plus de publications

À propos de nous

Logo de l'entreprise Family & Co, créé en 2004
Graphique des 40 actionnariats accompagnés annuellement
Photo des anciens dirigeants de Family and Co
Infographie des 4000 actionnaires conseillés par Family and Co
Trois bureaux familiaux modernes

Le bilan d’étape

  • C’est notre « rapport de fin de mission », qui évalue (et valorise…) la résolution des problèmes posés, tels que décrits par le diagnostic (qui du coup est mis à jour) …
  • … tout en ouvrant aussi sur les nouveaux enjeux qui restent à aborder ou sur les nouvelles problématiques qui découlent du travail effectué…
  • … afin de garder en mouvement le collectif suite à la démarche.
  • C’est donc bien un « bilan d’étape », dans un processus en mouvement, car ce qui compte c’est la dynamique dans laquelle est placée la famille, pas le fait que Family & Co ait achevé une phase de sa mission !

La synthèse Family & Co

  • Tenant compte à la fois des enjeux identifiés, du contexte d’action et des ressources et contraintes, ce document synthétise les envies des actionnaires, leurs axes de réflexion et dessine les schémas d’organisation utiles pour résoudre ou anticiper d’éventuels problèmes.
  • Il intègre un plan d’action pour permettre à la famille d’approfondir ou concevoir les éléments de projet ou d’organisation qui sont adaptés dans sa situation.

Les entretiens Family & Co

  • Cette analyse complète vise à examiner la situation réelle de l’actionnariat en profondeur, à partir d’un croisement d’entretiens individuels complets et structurés et de moments collectifs
  • Issue d’une expérience de plus de 15 ans auprès des familles, cette grille d’analyse individuelle couvre de façon globale l’ensemble des aspects de la relation entre famille et entreprises, lorsque nombre d’intervenants sur notre marché, issus d’une expertise en particulier, adoptent des prismes techniques plus marqués et se concentrent sur telle ou telle dimension de cette relation.